Angélique BOUILLET

Angélique BOUILLET (Bruxelles, 1800- Paris, 1866)

Portrait de jeune homme brun, houpe romantique et moustaches, une loupe en pendentif, en buste vers la gauche sur fond de ciel rosé.

Miniature sur ivoire signée et datée en bas à gauche : A. Bouillet /1848.

Ovale à vue 5,2 x 4,8 cm

Cadre en placage d’acajou blond 11,5 x 8,7 cm

Etat: bon état de la miniature, couleurs fraîches; fendillements au placage du cadre.

prix: 950 €

...............

Peintre en miniature et sur émail, lithographe et graveur, Angélique Lambert était la fille unique du miniaturiste Jean-Baptiste Ponce Lambert. Elle se maria jeune, (avant 1819), à Antoine Bouillet. Prématurément veuve, sans enfant, les arts graphiques sont vraisemblablement devenus pour elle un moyen de gagner sa vie. Elle acquit une certaine notoriété comme lithographe en 1824 et 1825 avec un Portrait de Bernardin de Saint-Pierre et une Tête de jeune femme d’après Girodet. Elle collabora, en tant que graveur, au catalogue dressé à la dispersion du fond d’atelier de Girodet. Sa première participation au Salon de Paris date de 1838. Elle exposa des portraits en émail en 1840 et 1851 dont celui du président Lamoignon d’après Nanteuil et celui de van Dick d’après son autoportrait. Elle montra une miniature sur ivoire au Salon de 1842  Portrait de M.L.

Elle est représentée au Musée historique lorrain à Nancy. Ses miniatures sont rares.

Bibl.: Bernadette Chaignet « Jean-baptiste Couvelet, Jean-Baptiste Ponce Lambert, Angélique Bouillet », in Lemoine-Bouchard dir  La miniature en Europe,  2012.

LARAN et ADHEMAR, Inventaire du fonds français du département des estampes après 1800, Paris, Imp. Nationale, 1942, p.212  

............................................

Rare Miniature portrait of a gentleman with moustaches signed by Angélique Bouillet, 1848. Angelique Bouillet was the only daughter of miniature painter Jean-Baptiste Ponce Lambert. She married Antoine Bouillet before 1819 and was a widow at an early age. Art became probably a way of making a living. She was noticed as a lithographer for a portrait of Bernardin de St Pierre in 1824 and of a Young woman after Girodet in 1825. She took part as an engraver of the post mortem catalogue of Girodet's studio. She exhibited at the Paris Salon from 1838.

 

Je souhaite en savoir plus concernant l'oeuvre : Angélique BOUILLET

  • Nom
  • Prénom
  • Ville
  • Téléphone
  • Email
  • Message

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour me recontacter.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Gérer les cookies